découverte

Le transport une sacrée épopée !

Nous sommes le 26 juin 2018 à Jonquières dans le Vaucluse il est 7h00 du matin nous chargeons la première partie du matériel dans le camion, tuyauterie d’aspiration, serre-joints, outillage etc.

8h00 nous chargeons les premières machines lourdes sur la semi-remorque de transport dévoluy, la dégauchisseuse, la scie à ruban et l’aspiration. Dès la première machine, la dégauchisseuse nous avons bien failli être écrasé par celle-ci, elle penchait dangereusement au-dessus de nous ! bref nous avons réussit tant bien que mal à ne pas la faire tomber (elle pèse dans les 600kg !!) et nous faire aplatir voire dégauchir !

Nous chargeons la scie à ruban et l’aspiration sans trop de problèmes.

8h45 départ pour Manosque dans les alpes de hautes Provence soit un peu moins de 2h de route pour une voiture normale.

La semi-remorque arrive à 11h à son arrivée la scie à ruban bloque (elle fait 2.7m de haut) dans des câbles électriques pour pouvoir se garer et charger les autres machines lourdes !

Pour débloquer la situation la police qui était là à ce moment-là (heureusement !) à fait la circulation et guidé le chauffeur pour ressortir de là pendant que j’étais debout sur la dégauchisseuse entrain de pousser les câbles au-dessus de la scie à ruban avec un balais avec une stabilité phénoménale !

11h30 nous commençons à charger le reste des machines, la scie à format, la scie radiale, la mortaiseuse, la toupie, la raboteuse et la ponceuse longue bande. Cette fois-ci nous avions pris nos précautions à la suite de la frayeur du matin !

Il est 13h30 la semi-remorque part pour rejoindre mon atelier, je continu à charger les divers outils restants, et nous repartons sur les coups de 14h30 !

 

A 16h45 nous arrivons à mon atelier qui se situe à embrun dans les hautes alpes !

Le déchargement commence !

Le propriétaire de mon local nous a aidé à décharger les machines avec un énorme chargeur, il tenait la sablière de l’embrunais ce pourquoi il à ces énormes engins. En une heure les machines sont à terre, reste plus qu’à les placer dans l’atelier !

Il est 17h45 quand la semi-remorque et mon propriétaire partent reste plus qu’à rentrer quelques machines…

Visite de l’atelier au prochain article.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *